Origine du thé noir

Beaucoup de consommateurs pensent que le thé vert, le thé blanc et le thé noir sont différentes variétés de feuilles de thé. En réalité, le thé noir est un thé vert qui a subi une oxydation (confondu avec la fermentation). Très consommé en occident, notamment chez les Anglais, le thé noir se décline à l'infini pour offrir une multitude de saveurs.

  1. Petite histoire du thé noir
  2. Les pays producteurs de thé noir

Petite histoire du thé noir

L'histoire du thé noir est assez amusante.
Selon la légende la plus connue, au 17e siècle, un bateau venant de Chine et se dirigeant vers l'Angleterre, importait du thé vert.
Celui-ci était stocké sous la ligne de flottaison, et a subi les affres de la chaleur. Avec la durée du voyage, le thé et a connu une oxydation, rendant ses feuilles noires.
Loin de stopper les Anglais, ces derniers l'ont consommé, et préféré au thé vert pour le "tea-time". Voilà pour le mythe.
On connaît assez mal la véritable origine du thé noir, ce qui n'impacte pas sa popularité en Europe.
Le thé noir est cultivé en Asie, majoritairement en Chine, où il est appelé thé rouge, à cause de la couleur qu'il donne à l'eau lors de l'infusion.
D'ailleurs, l’appellation thé rouge sème la confusion, car cela peut désigner le rooibos.

  1. La légende du thé noir
  2. La fabrication de l'infusion de thé noir
  3. Les variétés de thé noir
  4. La préparation du thé noir
  5. Les bienfaits du thé noir bio

Les pays producteurs de thé noir

Le thé provient du théier, un arbuste qui répond au nom de Camellia Sinensis. Il est originaire d’extrême Orient où il est cultivé depuis des siècles pour ses feuilles qui donne la fameuse boisson.
La Chine est le premier producteur au monde de thé, toutes couleurs confondues. Mais, surprise, le thé noir a de nombreuses autres origines. Ainsi, on peut trouver des thés noirs qui viennent de différentes contrées.
Par exemple, l'Inde est le deuxième pays producteur. Cela s'explique par son passé colonial par les Britanniques, amoureux du thé.
Vient ensuite le Kenya, puis le Sri Lanka, la Turquie et l'Iran ainsi que le Japon.

Thé noir d'Inde

L'inde est le deuxième pays producteur de thé noir, dont des thés d'excellence. Ses jardins sont très célèbres et ses thés très appréciés dans le monde, en particulier en Grande-Bretagne, ancienne colonie oblige.

Le thé noir d'Assam

Le thé Assam est un thé noir qui constitue la moitié de la production en Inde, sur les flancs de l'Himalaya. Le théier est une variété cousine de Camellia Sinensis. La récolte estivale est la plus recherchée. Avec ses notes d'épices et son goût corsé, il va faire voyager votre palais.

Le thé Darjeeling

Un des thés noirs indiens les plus réputés. D'ailleurs, on parle de champagne des thés. Sa spécificité réside en sa culture en altitude, combiné à la variété de théiers originaire de Chine, qui donne au Darjeeling son goût si particulier.

Le thé de Ceylan

Le thé Ceylan est l'un des plus connus des thés noirs. Originaire du Sri Lanka, il doit sa popularité à un colon anglais qui rapporta le théier de Chine. Un autre côlon, irlandais cette fois, racheta de nombreuses parcelles puis commercialisa les récoltes au détail.

Thé noir de Chine

Connu pour être le plus grand producteur de thé, la Chine destine ses thés noirs à l'exportation.

Le Lapsang Souchong

Originaire de la province de Fujian, le Lapsang Souchong est un thé noir fumé à la saveur corsée et très parfumé.Il se déguste aussi bien avec des plats salés, qu'il met très bien en valeur, que sucrés.

Le keemun

Le thé keemun est un thé qui nous vient lui aussi de Chine. Son origine est exclusive au comté de Qimen. Il possède un léger goût fumé et est pauvre en amertume. Ils existent plusieurs Keemuns, tous très parfumés. Ce thé noir peut entrer dans la composition du Oolong, une infusion entre thé noir et thé vert.

Il existe également des thés d'origine moins réputés, ils ne sont néanmoins pas à bouder. Ils possèdent eux aussi des vertus intéressantes pour la santé. Préférez, dans tous les cas, du thé noir bio, et imitez les Chinois : ne bâclez pas la préparation, sous peine d'être déçu.