Thé semi fermenté

Le thé oolong semi fermenté : thé vert ou noir ?

Le thé bleu se situe entre le thé vert et le thé noir. Selon sa provenance il sera plus proche de l'un ou de l'autre et en possédera les caractéristiques. Le thé oolong semi fermenté peut donc être pauvre en théine comme un thé vert ou corsé comme un thé noir selon qu'il aura subit une oxydation plus ou moins importante.

La fermentation du thé : un processus codifié depuis 1880

La fermentation du thé est un processus qui peut revêtir 2 formes différentes. Les thés verts et blanc sont obtenus par dessiccation, c'est à dire que la feuille du Camelia Sinensis est simple séchée. Tandis que la fermentation du thé noir comme du thé fermenté oolong repose sur un phénomène d'oxydation. Le processus de fermentation du thé se compose de différentes phases qui donnent au thé ses caractéristiques puisque rappelons le tous les thés sont issus de la même plante : le Camelia Sinensis. C'est donc en fonction de la fermentation ou oxydation du thé qu'il sera classifié comme étant vert, noir, blanc ou oolong.

Le processus de fermentation du thé

  • Les feuilles de thé sont cueillies à la main
  • Elles sont ensuite flétries
  • Puis intervient la dessiccation ou déshydratation
  • Ensuite vient l'oxydation pour les thés noirs, oolong et certains thés jaunes
  • Le roulage du thé est aussi une action manuelle
  • Puis le thé est séché
  • Enfin il est trié ou tamisé
  • Et les thés noirs et certains oolong sont cuits ou torréfiés

Le thé fermenté oolong : 4 niveaux d'oxydation

Dans le cas de la fermentation du thé oolong, le degré d'oxydation du thé est très variable. Le thé fermenté oolong va donc subir la fermentation du thé vert puis une oxydation identique au thé noir à ceci près qu'elle est volontairement interrompue plusieurs fois pendant le processus. C'est cette particularité qui confère au thé oolong semi fermenté ses arômes puissants. Si la fermentation du thé oolong est généralement courte, elle peut s'étendre et le thé atteindre 40 à 70% d'oxydation. Le dégrés d'oxydation du thé bleu est classifié en 4 niveaux :

  • Les oolongs peu oxydés (10 à 30%), ce sont les plus proches du thé vert et ils proviennent le plus souvent de Chine.
  • Les thés oolong fortement oxydé (40 à 70%), plus proches du thé noir ce sont généralement des thés taïwanais.
  • Les thés vieux oolong issus de multiples torréfactions sont des thés de garde qui peuvent être âgés de 20 voire 25 ans. Ces thés de Taiwan sont des raretés.
  • Les thés jeunes oolong multorréfiés sont des thés exclusifs, élaborés pour ressembler aux thés vieux.

Le thé oolong le seul thé qui peut être infusé plusieurs fois.

La fermentation ou oxydation du thé oolong lui confère des propriétés différentes des autres thé. Considéré comme un thé de garde, le oolong est également le seul qui peut être infusé à plusieurs reprises.